Newsletter Parents Avril 2017

You are here

NewsLetter Parents 

Edito

L'INNOVATION PÉDAGOGIQUE AU COEUR DES DÉBATS À L'EDHEC BUSINESS SCHOOL 

L’innovation pédagogique tient une place particulière à l’EDHEC : nous avons été précurseurs  avec un développement du elearning entamé dès 1999 et un premier laboratoire de production ouvert en 2006 sur le campus de Nice. Avec la création du PILab, Pedagocical Innovation Lab, il y a un an, nous accélérons notre révolution pédagogique : refonte de certains programmes pour injecter toujours plus d’internationalisation et répondre aux besoins des recruteurs et digitalisation des contenus les plus adaptés – objectif 100% de cours accessibles en format digitalisé d’ici 4 ans.

Le Pilab vise à remettre en question l’enseignement classique et à imaginer la place qu’auront les nouvelles technologies dans les relations avec les élèves. Le credo "EDHEC for Business" de l'école se traduit dans les programmes "learning-by-doing" : L'apprentissage par l’action consiste à impliquer l'élève et à en faire un acteur de son apprentissage. Grâce à cette dynamique, l'étudiant est capable de développer sa pensée critique, sa créativité et son auto-évaluation. Nous croyons à l’EDHEC que cette façon d'apprendre aidera les étudiants à gagner en autonomie, responsabilité et performance professionnelle. Le développement d'études de cas réelles en classe est une façon de proposer cette approche. Les étudiants apprécient fortement les ateliers dédiés et jeux de simulation organisés au cours de l'année pour lesquels ils doivent rechercher des  solutions innovantes aux problèmes existants de l'entreprise.  Avec l'aide du PILab, plusieurs cours et programmes sont déjà transformés d'un cours statique vers une trajectoire d'apprentissage dynamique et multi- canaux. Certains programmes, comme le BBA Online et la formation continue sont presque 100% en ligne. L'apprentissage combiné donne aux étudiants l'occasion d'apprendre en dehors de la salle de classe, de préparer des cours ou même de réviser le matériel d'apprentissage vu en classe. Le matériel en ligne est disponible sur BlackBoard, notre système de gestion de l'apprentissage en ligne, où les vidéos, les questionnaires en ligne, les exercices et les solutions peuvent être consultés selon le rythme de l'élève.

Collaborer, communiquer, accéder à tout moment à des ressources pédagogiques et scientifiques de haut niveau : l’EDHEC investit en permanence dans la technologie afin de faire vivre aux étudiants une expérience académique d’excellence.

Olivier Oger

Directeur Général, EDHEC Business School

 Découvrir le PILab en vidéo

ZOOM

Bienvenue à  Alessia Di Domenico, Directrice du BBA EDHEC

L’EDHEC Business School est heureuse d’annoncer la nomination d’Alessia Di Domenico au poste de Directrice du BBA EDHEC.  Elle devient également membre du comité exécutif de l’EDHEC. Alessia Di Domenico succède à ce poste, à Olivier Oger, Directeur général de l’EDHEC, qui avait personnellement pris les rênes du programme ces dernières années, pour lui donner un nouveau tournant stratégique. Titulaire d’un Executive MBA de l’IE Business School à Madrid, Alessia Di Domenico, 44 ans, a débuté sa carrière en banque d’investissement chez Merrill Lynch à Londres. Elle a travaillé ensuite pendant 12 ans au sein de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ( BERD), où elle a occupé différents postes et s’est spécialisée dans la conduite d’opérations financières dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures. Alessia est aussi titulaire d’un « Bachelor in European Business Administration » de l’ICADE à Madrid. En 2012, Alessia a rejoint le Career Management Centre de l’IE Business School. Elle a intégré l’EDHEC Business School en 2014 en tant que Responsable du Career Centre du programme BBA EDHEC, où elle supervisait jusqu’à présent les activités de conseil, de formation ainsi que les événements Carrières mis en place pour les étudiants. Alessia détient la double nationalité italienne et canadienne. « Je suis fière d’être nommée à la tête du BBA de l’EDHEC Business School. Notre programme offre une expérience unique, alliant formation académique, échanges internationaux et stages en entreprise, qui permet à nos étudiants de démarrer leur carrière avec succès, explique Alessia Di Domenico. Ma priorité sera de poursuivre le développement des partenariats avec les universités et les business schools internationales, mais aussi avec les entreprises, dans le but d’attirer des étudiants ouverts, tournés vers l’international, qui feront la différence dans le monde de demain ».

RELATIONS INTERNATIONALES

L’échange académique permet à nos étudiants de vivre dans une culture étrangère, d’apprendre à communiquer avec des personnes dont les références sont différentes et de perfectionner leurs compétences linguistiques. De par cette expérience, nos étudiants terminent leur cursus prêts à intégrer des entreprises à dimension internationale et à travailler dans un environnement multiculturel. Le parcours Management Studies du BBA EDHEC dispose aujourd’hui d’un réseau de 103 universités dans 32 pays positionnés sur 5 continents et peut donc proposer une offre très large aux étudiants. Ce réseau est en constante évolution et le BBA EDHEC développe de nouveaux partenariats avec des universités réputées partout dans le monde afin de proposer encore plus de choix aux étudiants. L’école accueille également chaque année dans les salles de classes de Lille et de Nice plus de 180 étudiants étrangers issus de nos universités partenaires. Le service des Relations Internationales (SRI) propose un accompagnement sur mesure aux étudiants dans leur choix et dans la préparation de leur échange académique. Le SRI organise des présentations des destinations, des réunions de préparation au départ et un Forum avec les universités partenaires. De plus, lors d’un rendez-vous individuel avec un membre du SRI, chaque étudiant peut demander conseil afin de bien définir son projet à l’international.

Retour d'expériences d'étudiants

Meta  PEZDIR "EDHEC gave me something I could not get at home – courage to dream big. I felt welcome here from the day I arrived. I worked in many international teams, got the opportunity to experience the foreign culture from the first hand, and built a network full of ambitious and talented young people. Classes are smaller as at my university and led by professors who have more practical experiences, so we can actively participate and learn about the real business world. EDHEC broaden my horizons in all perspectives. I can surely say that the decision to come here was one of the best in my life."

Clementine PRUD'HOMME California State University San Marcos Etats Unis" Se débrouiller dans une langue qui n'est pas la nôtre, partager sa culture et rencontrer de nombreux étudiants internationaux est une expérience unique ! Faire face à des situations inédites, sans parents pour aider est formateur !

Caroline CORDIER, EWHA Womans University   Corée du Sud. " EWHA Women's university est une très bonne école en Asie qui propose une méthode enrichissante d'enseignement et de travail, en plus d’être une école uniquement réservée aux filles !  Sa localisation au cœur de Seoul et l'immensité du campus font de cette école un lieu unique pour étudier. Mes compétences académiques se sont développées et spécialisées. J'ai sélectionné des cours orientés Marketing et International Business. C'est un plus pour mon projet professionnel qui prend un tournant vers l'international. C'est une nouvelle étape vraiment enrichissante d'avoir eu l'occasion de vivre en immersion totale dans un pays inconnu."

Gem KUA The University of Hong Kong Chine " Je reconnais le professionnalisme des professeurs et la perspicacité des échanges. La charge de travail importante m'a permis d'améliorer ma capacité d'organisation et de gestion du stress. J'en ressors totalement transformée, j’ai découvert pendant cet échange tant de nouveaux aspects et une multitude de perspectives différentes."

PEDAGOGIE

Le Retail Management se met à l’apprentissage

Depuis plusieurs années, le programme BBA EDHEC forme des étudiants aux métiers de la distribution et du commerce, entre autres, dans le cadre de sa spécialisation en Retail Management. A partir de la rentrée de septembre 2017, les étudiants de Lille pourront également se positionner sur une nouvelle formation en apprentissage, dédiée au Retail Management et E-business. 26 places seront ouvertes aux 4ème année. Cette ouverture répond aux souhaits de nos étudiants (près de 20% des étudiants de la dernière promotion travaillent aujourd’hui dans le secteur de la distribution/e-commerce) et aux besoins des entreprises (le secteur du commerce et de la distribution est aujourd’hui un secteur dynamique de notre économie et représente 18.3% des salariés en France) qui sont en demande de jeunes diplômés aux profils plus qualitatifs, capables d’apporter les compétences nécessaires au développement des nouvelles formes de distribution et commerce.  Cette formule est très appréciée de nos étudiants car elle leur permet d’accélérer leur intégration professionnelle tout en finançant leurs études. De nombreuses entreprises partenaires nous font confiance dans le lancement de cette nouvelle formation : Castorama, Decathlon, Auchan, Verywear, l’Oréal, Happy Chic, Leroy Merlin, Galeries Lafayette, etc.

De nouveaux services aux étudiants

L’organisation de la scolarité a changé ! Le HUB, Helpful User Base, a été mis en place à la rentrée de septembre 2016 sur le campus de Lille. Il a pour mission d’organiser et de suivre la scolarité des étudiants : les plannings, les examens, les bulletins etc. Cette organisation permet un service continu et une meilleure visibilité pour l’étudiant qui s’adresse à un seul endroit. Ce service est ouvert de 7h30 à 18h30 du lundi ou vendredi et également le samedi matin de 08h00 à 12h00. Les étudiants peuvent ainsi bénéficier d’un accueil à des horaires correspondant à leurs contraintes d’emploi du temps.  Le HUB accompagne aussi des projets de l’école. Depuis le 19 janvier 2017 l’appel électronique a été mis en place. Les étudiants ne signent plus de feuille de présence mais badgent sur le système d’appel électronique grâce à leur carte étudiant. L’appel électronique est aujourd’hui en cours de déploiement progressif sur les campus. Les BBA 4 seront formés à l’appel électronique dès leur retour de stage à la rentrée de septembre 2017. L’appel électronique permet notamment de faire remonter les informations présentielles en temps réel et de limiter les risques d’erreur. Tout est visible directement sur le Web Aurion de l’étudiant. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos enfants pour vous connecter à leur compte.

INITIATIVES

Tape à l'oeil, la pédagogie par l’action

Dans le cadre de leur Creative Bachelor Project, les étudiants du BBA qui ont suivi en quatrième année les Horizons Mode et Design et Marketing Retail & Distribution Management, coordonnés par Sabine Ruaud, ont présenté leur réflexion, en réponse à la problématique proposée par l’AFM, Association Familiale Mulliez : « Quelle identité et propositions de valeur pour le 3ème lieu* à horizon 2030 ? » à un jury composé de 8 professionnels. Toute la promotion a été reçue à cette occasion chez Tape à l'oeil. 

5 prix ont été décernés :

  • Prix du projet Coup de cœur. Les lauréats : Joséphine Catteau, Isabelle Clouet, Quentin De Rosa, Sophie Drouet
  • Prix du projet le plus original. Les lauréats : Quentin Bulteau, Anne-Laure De Braeckealer, Capucine Delfolie, Louis Lornier Du Mesnil
  • Prix du projet le plus orienté Expérience Client. Les lauréats : Sandra Andretto, Camille Bedard, Claire Boury, Honorine Lecocq, Yohanna Verschueren
  • Prix du projet le plus omnicanal. Les lauréats : Quentin Bouquet, Maylis De Traversay, Celia Mesli, Enguerrand Sagot.
  • Prix du projet le plus professionnel et vendable auprès de Afimmo. Les lauréats : Clara Baude, Manon Debaud, Thibault Gonzalez, Gabrielle Richez, Philippine Top

* Le troisième lieu ou tiers lieu se distingue du premier lieu, sphère du foyer, et du deuxième lieu, domaine du travail. Il s’entend comme un volet complémentaire dédié à la vie sociale de la communauté et se rapporte à des espaces où les individus peuvent se rencontrer, se réunir et échanger de façon informelle.

Penser de beaux bureaux pour les trublions du goût 

Dans le cadre de l'électif Marketing Sensoriel et Evènementiel, les étudiants devaient créer le concept et la budgétisation de la « Bananeraie » Lilloise pour la société Michel et Augustin. La Bananeraie est le nom donné au siège de la marque à Boulogne Billancourt, et à Lyon. Il s'agit donc de bureaux, ce lieu accueille des cycles de conférences, des animations, des cours de cuisine et des journées portes ouvertes permettant de découvrir les différents produits de l’enseigne. Il permet aussi à la marque de rester connectée avec sa communauté.

Les étudiants ont donc planché sur les missions suivantes :
- imaginer des actions de communication en métropole lilloise pour l'ouverture de la Bananeraie pour l'année 2017,
- proposer des actions expérientielles en magasin (en grande surface) et dans la Bananeraie, afin de différencier la marque et créer une expérience de consommation différente et fidélisante,
- proposer un packaging sensoriel pour le futur Tiramisu qui sera lancé par la marque en 2017.

Les étudiants disposaient d'un budget de 400 000 euros sur 1 an pour implémenter ces actions. Après 15 jours de travail intense, ils ont présenté leurs propositions face à un jury enseignant-entreprise. Si l'implication de toutes les équipes a été notable, le groupe gagnant a convaincu le jury par l'adéquation de sa proposition aux valeurs de la marque, la créativité des actions envisagées et par le réalisme financier du projet proposé.
Les étudiants lauréats sont : Noémie Boiton, Manon Poirié, Hélène Delachapelle, Alexandre Sourignanh, Alexa Kurz (Erasmus-Pforzheim) et Jennifer Thoma ( Erasmus-Pforzheim).
Leur proposition a été transmise à la direction marketing de la marque, localisée à la Bananeraie de Boulogne-Billancourt.

ENTREPRISES

Décrocher un stage grâce aux forums recrutement

Interface entre les entreprises et les étudiants, le Career Center organise différents événements permettant aux étudiants de mieux comprendre comment l’entreprise fonctionne et comment se valoriser. Des forums de recrutement stages se déroulent chaque année sur les campus de Lille et Nice.  L’édition 2017 du Forum a été un véritable succès avec plus de 500 étudiants participants sur Nice et plus de 800 sur Lille. Au cours de ces forums, les étudiants rencontrent les responsables de recrutement des entreprises et réalisent leurs premiers entretiens. Les étudiants ont pu échanger avec environ 80 entreprises, effectuer des entretiens de recrutement et networker !

TEMOIGNAGE

Découverte d’une étudiante passionnée, aux parcours multiples : Agathe Rohan première année du BBA Global Business Lille,

- Aviez-vous déjà connaissance de la vie étudiante de l’école avant votre entrée à l’EDHEC ?

Pas vraiment, j’avais entendu parler de certaines associations étudiantes de l’EDHEC mais celles-ci étaient principalement des associations de Master, telle que Le Chti. C’est surtout le jour de la grande présentation des associations et du Bureau des Elèves que j’ai vraiment pris conscience de l’ampleur de la vie étudiante au BBA. L’école compte plus d’une vingtaine d’associations en BBA sans compter qu’il s’en rajoute chaque année et qu’il existe aussi les équipes sportives, chacun peut donc trouver ce qui l’intéresse dans cette large mosaïque associative.

- Comment se passe le processus d’intégration à une association, y a-t-il des prérequis particuliers ?

Tout d’abord, chaque étudiant peut postuler à 3 associations différentes, à la suite de quoi il passera un premier entretien avec les membres pour se présenter ainsi que ses motivations pour intégrer l’association en question. S’il est retenu, il est convié à un second tour et présentera un travail défini en fonction du ou des pôles pour lequel il aimerait être choisi (communication, événementiel, …) et il reçoit la réponse dans la semaine qui suit. Le processus dure donc trois semaines environ. Concernant les prérequis, il n’y en a aucun de particulier, si ce n’est une maîtrise relative de certains logiciels pour postuler en communication par exemple, mais c’est surtout la personnalité de chacun, ses goûts et envies qui font la différence lors des entretiens notamment. Chacun possède ses chances pour intégrer l’association de son choix. Pour ma part, je suis actuellement membre du Bureau des Arts (BDA) en tant que Responsable Evénementiel. Je suis en charge de l’organisation de diverses activités et notamment cette année de la première exposition du BDA. Réunissant dix-sept artistes de la région, l’exposition a nécessité plusieurs mois de travail et une grosse implication de tous nos membres mais le résultat a été au rendez-vous puisqu’elle a rencontré un franc succès et nous a même valu un article dans le journal ! Etre en association c’est aussi rejoindre une grande famille et cela permet d’apprendre de nouvelles compétences d’organisation, de création tout en apportant des challenges à notre vie étudiante ! Je suis de plus joueuse au sein de l’équipe de football féminin de l’EDHEC et nous préparons actuellement les OJO, compétition organisée en mai entre sept grandes écoles de commerce telles que HEC ou ESCP, après avoir participé à plusieurs étapes de la Coupe de France des ESC. C’est un véritable plus car ça m’a permis de continuer le sport à côté des cours tout en offrant la possibilité de représenter l’école à plusieurs compétitions nationales et aussi de rencontrer des étudiants de Master par exemple, que nous n’avons pas l’habitude de croiser tous les jours du fait de notre cursus.

- Conclusion, quels sont les apports de la vie associative en parallèle des études ?

Comme je l’ai dit précédemment, rejoindre une association, c’est rejoindre une deuxième famille, c’est avoir la possibilité de rencontrer de nouveaux étudiants dans des classes différentes de la nôtre, c’est développer des connaissances qui sauront nous être utiles plus tard dans le monde professionnel mais aussi avoir une activité en plus des cours, quelque chose pour poursuivre ou découvrir une nouvelle passion par exemple. Gérer le travail des cours et de l’association ou le sport, cela peut sembler être un challenge. Mais ce dernier est réalisable et si on s’en donne les moyens, il en vaut largement la peine. Etre dans une école, ce n’est pas qu’y travailler, c’est aussi s’y impliquer à travers des activités extrascolaires et les associations en sont le parfait exemple. Ce n’est pas toujours facile mais la vie étudiante sans vie associative ne serait pas la même et je pense que tous les étudiants de l’école seront d’accord avec moi là-dessus !